« Life is a beautiful sport »

bodybalance

Crédit photo : Les Mills

On va profiter de l’élan de la Parisienne pour parler de sport. Si vous me suivez sur Instagram, vous savez que je suis sportive et adepte des cours Les Mills. J’ai donc voulu ponctuer mon article de playlists que j’ai découvertes pendant mes séances d’entraînements. Je vous conseille de mettre vos écouteurs, pour apprécier chaque titre. On commence avec Runnin’ de Naugthy Boy avec en featuring Beyoncé, c’est une des chansons du Body Balance 73 (mélange de yoga, taï chi et pilate).

Aujourd’hui, je vais simplement vous parler de mon parcours sportif. Vous me direz ce que vous en pensez et j’espère que ça aura le mérite de vous inspirer…

L’attrait pour le sport est propre à chacun et ce n’est pas forcément une évidence pour tous. Pour ma part, quand j’étais au collège ou au lycée hormis mes heures d’EPS, je ne faisais aucune activité sportive. Pendant mes études supérieures, c’était aussi le calme plat. Ce n’est que lorsque j’ai trouvé mon premier emploi que j’ai commencé à faire du running. J’ai commencé tout doucement et j’ai fini par faire le tour du cadran. Mais chaque hiver, j’arrêtais nette.

(Disclosure – You & Me – Body Balance 70)

Le plus difficile a été quand j’ai perdu mon travail suite à la crise. Grosse déprime, j’ai tout stoppé. Lors d’une consultation chez mon médecin, elle m’a conseillé de reprendre le sport et de ne pas rester en inertie. J’ai longtemps hésité puis je me suis inscrite dans un club sans grande conviction.

Je n’étais pas à l’aise au début, je me retrouvais avec des inconnues à faire du cardio. J’ai commencé les cours collectifs. J’ai testé plusieurs choses et un jour la révélation le Body Combat (Mouvements inspirés des arts martiaux) ! Je me suis accrochée et j’ai commencé à m’éclater. Depuis ce jour, je suis une addict au sport, c’est inscrit dans mon ADN. On dit souvent que les sportifs sont des drogués et je peux vous le confirmer. Quand je n’en fais pas, je me sens comme un lion en cage.

Selon moi, le sport est une vraie école de la vie, on apprend l’échec, la persévérance, l’endurance. On accepte ses faiblesses, on apprivoise ses limites, on se surpasse. On recommence et la bonne volonté peut être récompensée.

(Jess Glynne – Don’t be so hard on yourself – CXWORX 23)

Lorsque que je suis dans l’effort, aucun parasite ne vient m’embêter. C’est comme si je portais un scaphandre de combat. D’ailleurs je crois que sans mon acharnement à m’entraîner, j’aurais pu faiblir plusieurs fois. Cet élan pour le sport m’a apporté une force intérieure. C’est aussi un refuge, une bulle dans laquelle je me sens bien. Je vous rassure, je ne suis pas un robot. Je souffre aussi mais comme on dit NO PAIN NO GAIN. Bien sûr, je pratique le sport en salle mais je suis toujours partante pour une séance en plein air.

Depuis mes débuts, il y a eu quelques changements, je fais désormais du body balance et du body pump. Je pense qu’à l’occasion je vous expliquerai plus en détail les cours dispensés par Les Mills. J’espère que cette playlist vous aura plu, elle arrive à sa fin. Le dernier extrait est de loin mon préféré, il s’agit de Sia Set bird free – Body Balance 73.

Il me semble que l’attraction au sport est souvent stimulé par un déclic, une envie profonde de changement. Quand on a ce déclic, on dramatise moins le sport et on a moins peur de souffrir, de dépasser ses limites, de se transcender…

A vous de me dire si vous avez eu ce déclic, de me raconter votre parcours ? Quel est le sport que vous pratiquez ? Est-ce que ça fait toujours partie de vos bonnes résolutions ? A vos confidences mes others side !

A bientôt x o

Publicités

14 réflexions sur “« Life is a beautiful sport »

    • hellofromtheotherside38 dit :

      Merci Richy de ton passage sur le blog, avoir l’avis d’un de mes lecteurs, ça change et ça me fait extrêmement plaisir ! Je suis tout à fait d’accord quand on commence, on ne peut plus s’arrêter. Bonne continuation et à bientôt sur le blog ;o)

      J'aime

  1. Jess from London dit :

    Hello Hello,
    Le song de Jess Glyne est un de ceux que je prefere lors de ma seance de bootcamp, il me met la patate. J’ai commence les cours collectifs cela fait 3 mois par hasard grace au mums de mon quartier. On essaye de se motiver et d’y aller ensemble le samedi, et c’est vrai que cela fait du bien. Cote sport j’ai un parcours un peu oppose au tiens, avant mes 20 ans je faisais 2h de sport par jour (running, badminton, velo, volley) et puis la vie etudiante et le manque de temps ont pris le dessus. Depuis peu j’essaye de m’y remettre mais la encore les imperatifs de la vie quotidienne font que souvent cela passe a la trappe. Mais il est vrai que je savoure beaucoup les seances quand elles se presentent.

    Aimé par 1 personne

    • hellofromtheotherside38 dit :

      Bonsoir Jess From London, merci de nous raconter ton parcours et de le partager, le plus important est de trouver et de garder la motivation ! J’aime aussi beaucoup le titre de Jess Glyne « Don’t be so hard on yourself » ;o) Bisous bisous et à bientôt !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s